Tirer sans dévers : est-ce utile ou non ?...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tirer sans dévers : est-ce utile ou non ?...

Message  Jean-Pierre le Lun 11 Nov - 18:25

(Nota : je place ce sujet ici dans les "Brèves de Comptoirs" car il n'y a pas de rubrique "Technique de tir" sur le forum... si un membre de l'équipe du forum veut déplacer ce sujet dans un autre forum plus approprié, qu'il n'hésite pas)




Bonjour à tous,

Lors de la dernière rencontre de Rians des 09-10 novembre 2013, une discussion avec Michel (de Marseille) sur la nécessité (ou non) de tirer sans dévers de l’arme, a été abordée. Le dévers est une inclinaison de l’arme vers la gauche où la droite et visualisé par un niveau à bulle fixé à l’arme (généralement sur le rail de la lunette).

Je pense que c’est important de tirer sans aucun dévers et je vais expliquer ce que j’en pense...
Tirer sans aucun dévers est d’autant plus important que l’entraxe axe de visée / axe du canon est important.

Environnement : bien sûr il ne doit y avoir durant l'explication ci-dessous aucun vent venant perturber la trajectoire balistique



1er cas : nous tirons sans aucun dévers :

  • l’arme est parfaitement verticale (niveau à bulle sur l’arme),
  • l’angle convergeant axe de visée / axe du canon est dans un plan strictement vertical,
  • l’axe de hausse du réticule de la lunette est parfaitement vertical,
  • la force de gravité terrestre est parfaitement verticale et orientée vers le bas, donc confondue avec l’axe de hausse du réticule de la lunette.


On tire une munition et on regarde au ralenti ce qui se passe dans le champ visuel de la lunette :

  • la munition apparaît en bas de la lunette sur l’axe de hausse du réticule,
  • au fur et à mesure que la munition progresse le long de sa trajectoire balistique elle monte le long de l’axe de hausse du réticule de la lunette jusqu’à ce qu’elle arrive à l’apogée de sa trajectoire,
  • sous l’effet de la gravité verticale, la munition redescend ensuite le long de l’axe de hausse du réticule qui est vertical aussi.


=> tout se passe entièrement dans un plan strictement vertical.

Nota : ici, nous faisons abstraction des petits effets induits par une munition en rotation rapide sur son axe de trajectoire (une munition tournant à droite se déplacera légèrement à droite lors de sa trajectoire montante, puis un peu plus à droite lors de sa trajectoire descendante avec la diminution de sa vitesse, tout cela dans de faibles proportions, donc nous faisons abstraction de ce phénomène).

Dans le champ visuel de la lunette, nous pouvons superposer à tout instant le centre du réticule sur la position visuelle de la munition lors de son déplacement le long de sa trajectoire balistique : seule une action sur la tourelle de hausse est nécessaire. On tourne celle-ci dans un sens pendant la trajectoire montante de la munition jusqu’à ce qu’elle arrive à son apogée, puis on tourne dans l’autre sens la tourelle de hausse pour suivre la munition pendant sa trajectoire descendante après son apogée.

=> c’est le principe même de l’étalonnage d’une lunette : on n’étalonne que la tourelle de hausse. Étalonner la tourelle de dérive est inutile car elle n’intervient plus pendant la séance FT après le zérotage.



2ème cas : nous tirons  avec un dévers, donc avec une arme inclinée sur le côté :

Inclinons l’arme par exemple à droite de 45° pour avoir un dévers à droite prononcé.

  • l’arme est inclinée à droite avec un angle de 45° par rapport à la verticale,
  • l’angle de convergence axe de visée / axe du canon est dans un plan incliné à 45° vers la droite,
  • l’axe de hausse du réticule de la lunette est incliné à 45° sur la droite,
  • la force de gravité terrestre est toujours parfaitement verticale et orientée vers le bas, donc elle n’est plus confondue avec l’axe de hausse du réticule de la lunette puisqu’elle forme un angle de 45° avec cet axe.


On tire une munition et on regarde au ralenti ce qui se passe dans le champ visuel de la lunette :

  • la munition apparaît en bas de la lunette très légèrement à droite de l’axe de hausse du réticule,
  • au fur et à mesure que la munition progresse le long de sa trajectoire balistique elle monte en se décalant un peu plus vers la droite de l’axe de hausse du réticule de la lunette jusqu’à ce qu’elle arrive à l’apogée de sa trajectoire (ce décalage à droite est dû au fait que l’angle axe de visée / axe du canon est incliné vers la droite... la munition part donc avec une composante vers la droite dès le départ et sur cette trajectoire s’applique la force de gravité terrestre qui elle est verticale et dirigée vers le bas),
  • sous l’effet de cette gravité verticale, la munition redescend en s’éloignant toujours de plus en plus vers la droite de l’axe de hausse du réticule de la lunette. Il n’y a aucune raison qu’elle reparte vers la gauche après l’apogée pour suivre l’axe de hausse du réticule : la gravité terrestre est verticale et non inclinée le long de l’axe de hausse du réticule (ici d’une valeur de 45°).


=> tout se passe de plus en plus à droite de l’axe de hausse du réticule au fur et à mesure que la munition progresse le long de sa trajectoire balistique.

Dans le champ visuel de la lunette, nous pouvons superposer à tout instant le centre du réticule sur la position visuelle de la munition lors de son déplacement sur sa trajectoire balistique : cette fois-ci, des actions combinées sur la tourelle de hausse et sur la tourelle de dérive latérale sont nécessaires. On tourne la tourelle de hausse dans un sens pendant la trajectoire montante de la munition jusqu’à ce qu’elle arrive à son apogée, puis on tourne dans l’autre sens la tourelle de hausse pour suivre la munition pendant sa trajectoire descendante après son apogée... mais pendant tout ce temps là on doit agir en permanence sur la tourelle de dérive pour suivre la munition qui se déplace continuellement et de plus en plus vers la droite (rappel nous tirons avec un dévers vers la droite de la carabine),

En cas de dévers, on devrait avoir un étalonnage en fonction de la distance aussi bien pour la tourelle de hausse que pour la tourelle de dérive.
C’est encore plus compliqué puisque un très léger dévers n’occasionnera qu’un faible décalage latéral de la trajectoire balistique (donc un étalonnage resserré des repères de distances sur la tourelle de dérive)... alors qu’un dévers important occasionnera un fort décalage de la trajectoire balistique (donc un étalonnage dilaté des repères de distances sur la tourelle de dérive).
Donc l’étalonnage de la tourelle de dérive serait variable et fonction de la valeur de dévers appliqué à la carabine.
Ce serait compliqué et en fait ingérable !!!

-----

En conclusion : tirons toujours avec un dévers nul (usage d’un niveau à bulle fixé à la carabine) et tout se passe alors uniquement dans un plan vertical : seule la tourelle de hausse est sollicité et en toute simplicité !

Tel est mon ressenti d'OldiJiPi




Et en pratique ?...
Faisons notre propre expérience par une journée sans aucun vent.

  1. faisons un bon zérotage de la lunette (par exemple à 25 m à l'apogée de la trajectoire balistique) et ne touchons plus à la tourelle de dérive ensuite,
  2. plaçons une cible FT à 50 m,
  3. tirons 5 coups sans aucun dévers,
  4. tirons 5 coups avec un dévers de 45° à droite,
  5. tirons 5 coups avec un dévers de 45° à gauche.

Comparons les 3 groupements, réfléchissons et tirons notre propre conclusion de cette expérience personnelle...


Dernière édition par Jean-Pierre le Mar 12 Nov - 2:52, édité 4 fois
avatar
Jean-Pierre
Pilier
Pilier

Messages : 1933
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 61
Localisation : La Saulce, Près de Gap (05)

http://sirius.jpr.pagesperso-orange.fr/astro/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirer sans dévers : est-ce utile ou non ?...

Message  NOUNOURS le Lun 11 Nov - 19:22

Pour l'expérience que je peux en avoir :
- Réglage de l'arme et de la lunette dans une position strictement verticale => mouche.
- Utilisation de cette configuration avec l'arme inclinée à 20° à droite ou à gauche => écart en cible de l'ordre de 30mm à 50m.

_________________
Dans la recherche commune des arguments, celui qui est vaincu a gagné davantage à proportion de ce qu'il vient d'apprendre...
avatar
NOUNOURS
Administrateur

Messages : 4846
Date d'inscription : 16/03/2012
Age : 50
Localisation : PEYPIN (13), Provence, France.

http://www.affieldtarget.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirer sans dévers : est-ce utile ou non ?...

Message  Michel13 le Lun 11 Nov - 22:16

Bonsoir Jean Pierre,

Je n'ai pas tes qualités de pédagogue, mais je vais essayer d’être le plus clair possible dans ma démonstration.
Bien entendu, je ne prétends pas détenir la vérité, ce n'est que le fruit d'une réflexion toute théorique et je n'ai jamais fait d'essais.

Hauteur de la lunette par rapport au canon

1) l'axe du canon et la ligne de visée forme un angle
2) Nous réglons notre tourelle pour faire varier cet angle afin que le point ou les deux lignes formées par la ligne de visée et l'axe du canon
   se croise à la distance désirée, c'est le point d'impact du projectile (pour simplifier cette première partie je ne fait pas entrer la trajectoire balistique du plomb)
3) La valeur de cet angle sera, bien sur fonction de la hauteur du montage
MAIS...............La valeur de cet angle ne sera en aucun cas modifiée par une inclinaison quelconque de l'arme.

Je partage tout à fait ton opinion sur la deuxième partie de ta démonstration, le point d'impact sera affecté par l'inclinaison de l'arme.

en conclusion, le point d'impact est influencé par l'angle d'inclinaison de l'arme, mais l'erreur n'est pas proportionnelle à la hauteur de montage de la lunette

PS: J'aime ces débats
avatar
Michel13
Membre régulier
Membre régulier

Messages : 178
Date d'inscription : 06/10/2013
Age : 59
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirer sans dévers : est-ce utile ou non ?...

Message  MOA le Mar 12 Nov - 0:21

Michel13 a écrit:en conclusion, le point d'impact est influencé par l'angle d'inclinaison de l'arme, mais l'erreur n'est pas proportionnelle à la hauteur de montage de la lunette
Ce phénomène est brillamment démontré ici,
http://www.szottesfold.co.uk/2012/03/high-scope-and-canting-end-of-ancient.html
l'inclinaison et la hauteur de la lunette sont bien totalement indépendants, et sans corrélation possible avec le résultat en cible ;-)
avatar
MOA
Membre actif
Membre actif

Messages : 299
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 57
Localisation : Pays Basque

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirer sans dévers : est-ce utile ou non ?...

Message  Jean-Pierre le Mar 12 Nov - 2:10

Effectivement, le test concret effectué par András Fekete-Móró et présenté dans le site Web référencé dans le post de DiDi, montre bien que l'entraxe lunette/canon ne change pas grand chose au décalage latéral en cible dû à un dévers initial. J'intuitais le contraire... mais c'était une erreur visiblement.

J'ai quand même du mal à visualiser cela car plus l'entraxe lunette/canon est important, plus l'angle de l'axe du canon par rapport à l'axe de visée est important... et plus la composante horizontale du vecteur vitesse initial est importante.

N'oublions pas que la trajectoire du projectile n'est pas une droite, mais une trajectoire balistique d'un projectile mue par un vecteur vitesse initial subissant la gravité verticale vers le bas et la décélération due à la force de résistance à la propagation dans l'air (trainée).

Trois vecteurs : vecteur vitesse + vecteur gravité + vecteur trainée = construction de la trajectoire balistique.

  • Si le vecteur vitesse est parallèle à l'axe de visée (cas d'un entraxe lunette/canon nul : on vise alors par le canon), il n'y a pas de composante latérale horizontale au vecteur vitesse en cas de dévers.
  • Si le vecteur vitesse n'est plus parallèle à l'axe de visée (il y a un entraxe lunette/canon), il y a une composante latérale au vecteur vitesse par rapport à l'axe de visée en cas de dévers.

Mathématiquement, plus l'entraxe lunette/canon est important, plus la composante latérale horizontale du vecteur vitesse est importante et proportionnelle s'il y a un dévers. Je trouverais logique que cela influe quand même en cible.
Mais bon, les tests concrets et les photos de démonstration présentés par András Fekete-Móró avec une MPR FT sont bien là et c'est un constat indiscutable : photos...
avatar
Jean-Pierre
Pilier
Pilier

Messages : 1933
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 61
Localisation : La Saulce, Près de Gap (05)

http://sirius.jpr.pagesperso-orange.fr/astro/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirer sans dévers : est-ce utile ou non ?...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum